Prestations référencement naturel
et analyse de site web

Moteur de recherche Google : une agence pour améliorer votre référencement naturel à La Rochelle (Charente-Maritime), en Deux-Sèvres et en Vendée
Moteur de recherche : Agence référencement naturel et analyse de site web à La Rochelle

Créer et Transmettre propose des prestations de référencement naturel. Nous réalisons une analyse de votre site web sous la forme d’un audit.

Mais d’abord,

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

C’est l’optimisation d’un site et d’une page web pour son affichage dans les premiers résultats des moteurs de recherche sur une ou plusieurs requêtes pertinentes.

Cela nécessite un savoir-faire, des observations et des analyses.

Le référencement naturel ou organique (on parle souvent de SEO dans le jargon anglophone) s’oppose au référencement payant : vous versez une somme pour un encart publicitaire dans le moteur de recherche afin d’obtenir un certain nombre de clics sur une requête. C’est une solution publicitaire qui n’améliore pas la performance intrinsèque de votre site internet.

Un freelance en référencement
à La Rochelle

Vous voulez augmenter votre trafic ? Contactez-moi !

Laurent Kaczmarek a fondé Créer et Transmettre à La Rochelle et délivre ses prestations de référencement freelance principalement en Charente-Maritime (17), Deux-Sèvres (79) et en Vendée (85).

Aujourd’hui, les moteurs de recherche portent une attention particulière au sens des mots et à la sémantique, c’est-à-dire à la cohérence de votre contenu par rapport à une thématique précise. Qu’on se le dise, le bourrage et la suroptimisation ne fonctionnent plus. Au contraire, il faut viser la satisfaction de l’internaute en répondant au mieux à la demande exprimée par sa requête.

Freelance en référencement, Laurent Kaczmarek vous propose la rédaction d’articles et pages optimisés.

L’idée est de proposer des contenus web présentant une forte valeur ajoutée. Pour cela, ils doivent être assez longs. En effet, depuis 2011, la mise à jour Google Panda a pénalisé de nombreux sites présentant des contenus de mauvaise qualité. Elle s’attaque aux fermes de contenus, à certains agrégateurs, au contenu dupliqué. Rappelez-vous, votre contenu doit être unique sur internet et utiles aux internautes qui saisissent une requête. Aujourd’hui, il faut donc viser la qualité, l’originalité et la pertinence. 800 mots, soit plus de 4000 signes (deux pages Word) sont la norme pour bien se positionner.

Surtout, donnez satisfaction à l’internaute en lui proposant différents types de contenus : image, vidéo, infographie… Incitez-le à rester sur votre site et à visiter plusieurs pages. C’est ainsi que vous pourrez lui vendre quelque chose qui répond à ses besoins. Proposez aussi des liens externes vers des contenus pertinents, voire faisant autorité. C’est la base du web et votre réputation y gagnera.

Choisir les bons mots clés
pour son référencement

Avant cela, il faut déterminer vers quel mot clé orienter son référencement Google pour la page en question. Ce travail effectué en amont permettra à votre site de balayer différentes requêtes et de se placer sur certaines auxquelles vous n’auriez pas pensé. Il est notamment opportun de profiter de la longue traine, c’est-à-dire des petites requêtes qui, cumulées, font un grand trafic.

Plusieurs niveaux d’optimisation sont possibles !

Placez le mot clé dès le début de l’article mais ne faites pas de suroptimisation.

Le cocon se fait sémantique : une technique efficace de référencement naturel

Un bon moyen de gagner beaucoup de visiteurs qualifiés est d’utiliser la technique du cocon sémantique. Conçue par le référenceur Laurent Bourrelly, cette architecture de page est organisée en silos étanches structuré avec un maillage précis de liens. Elle s’appuie sur une analyse sémantique des besoins de l’internaute. On détermine les requêtes visées selon leur sens et les besoins auxquelles elles répondent et on construit une arborescence en silos. Les pages sont optimisées pour répondre au mieux à une intention de recherche et à une requête.

La technique s’appuie sur la cohérence d’une thématique, une hiérarchie entre le général et le particulier, une architecture très précise des liens au sein du cocon, l’étanchéité des différentes thématiques (pas de lien parasite).

Idéalement, les pages du cocon sémantique sont relativement longues (3 500 signes au moins) et illustrées. Ce sont des pages d’atterrissage référencement naturel, qui se poussent entre elles et qui poussent ainsi l’ensemble du site.

Aujourd’hui, un cocon sémantique d’une trentaine de pages est le meilleur moyen de multiplier le trafic référencement naturel . D’ailleurs, la page que vous lisez est la porte d’entrée d’un cocon.

Si vous souhaitez du référencement payant (Adwords) pour accroître votre trafic à court terme sur certains mots clés, c’est aussi possible.